Arlon: Bio-Lorraine a besoin de votre aide

Être agriculteur aujourd’hui, ou maraîcher, n’est pas une mince affaire quand on n’est pas propriétaire des terres qu’on cultive et qu’on habite de surcroît dans la région frontalière, les agriculteurs grand-ducaux ayant depuis des années l’habitude d’acquérir des terres chez nous au prix fort.

Jean-François Depienne, maraîcher et initiateur du marché bio hebdomadaire d’Arlon avec Nature et Progrès, est dans ce cas. Il travaille près de 50 ha, dont une bonne partie de céréales, mais aussi des terres vouées au maraîchage, dont 6,3 hectares de terres qui entourent sa maison, récemment acquise à Viville, pour sa société Bio-Lorraine. Mais cet ensemble situé à 2 km du centre-ville d’Arlon est à vendre à 170.000 euros. Et il ne dispose pas de cette somme. C’est là qu’intervient la coopérative sociale Terre-en-Vue, créée en 2012, et qui soutient des projets cohérents et durables. Elle acquiert des terres agricoles pour les libérer de la spéculation foncière, des modes d’agriculture industrielle et de la propriété privée. Elle confie ces terres à des agriculteurs en vue de les aider à s’installer et à développer des projets agroécologiques, coopératifs et fondés sur une agriculture paysanne respectueuse de la terre.

Le 20 septembre, Bio-Lorraine orchestre dans ses installations de Viville (derrière les pépinières Remacle) une journée portes ouvertes. Une occasion de comprendre comment fonctionne un maraîcher bio, avec visites guidées à 10, 11, 14 et 15h de ses serres et culture en plein champ. On y verra des choux, tomates, poireaux, poivrons, carottes, pommes de terre, mais ce sera aussi une occasion de discuter de ce métier qu’il a choisi par passion et envie, après avoir été vétérinaire. Le débat ira au-delà de la production pure, si besoin !

Ce sera également l’occasion de donner un éclairage sur le marché bio du vendredi et le futur salon L’Aubépine de Nature et Progrès (4-5 octobre à Arlon). Et bien sûr de présenter le concept de la coopérative Terre-en-Vue dont dépend Jean-François Depienne pour assurer une continuité dans ses productions, autour de sa maison.

Pour plus d’informations, Jean-François Depienne, 0478/22.68.00. www.terre-en-vue.be

Prolongez l’information dans La Meuse Luxembourg de ce mardi ou via nos supports numériques.