Liste d’attente dans une école de devoirs de Hannut

Cette année, une trentaine d’élèves sont en attente d’inscription. L’an passé, ils étaient 20. « Au cours de ces deux dernières années », confirme Nadine Gerbehaye, coordinatrice des services de l’accueil de l’enfance, « nous avons effectivement constaté une demande plus importante. Nous avons déjà augmenté notre capacité d’accueil qui est passé à 85 enfants mais ce n’est pas encore suffisant », admet-elle.

Les jours les plus demandés sont les lundis, mardis et jeudis. « C’est pour ces trois jours-là que nous avons une liste d’attente. Pour les mercredis et vendredis, nous tournons avec une moyenne de 60 enfants. Il reste donc encore de la place », informe la coordinatrice qui a bien conscience que ce sont les jours qui conviennent le moins aux parentes. Le mercredi après-midi est souvent consacré à des loisirs et le vendredi, c’est déjà un peu le week-end.

« Je ne vois pas comment on pourrait s’en sortir », se défend Nadine Gerbehaye. « Nous avons déjà 8 animateurs, et le double en volontaires. À moins de repousser les murs… » Pour répondre à la demande, il n’y a qu’une solution : construire de nouveaux bâtiments et engager du personnel supplémentaire. Mais pour ça, il faut des moyens et des aides financières dont l’ASBL ne dispose pas pour l’instant.

Seul espoir pour les parents, qu’une place se libère. « L’an passé, nous avons pu récupérer la moitié des enfants qui figuraient sur la liste », conclut la coordinatrice. Tout n’est donc pas perdu.

L’article complet dans la Meuse Huy-Waremme de ce mardi 15 septembre.