Une banderole hostile aux migrants accrochée au-dessus de l'autoroute à Reims

Ce sont nos confrères de L'Union qui dévoilent l'information. "Elle n’est pas restée accrochée longtemps, mais ses auteurs ont su choisir l’heure et l’endroit pour qu’elle soit vue par un maximum d’automobilistes", explique le site. "Les quelques mots rédigés en anglais laissaient clairement comprendre que les réfugiés n’étaient pas les bienvenus en France. Décrochée par les gendarmes du peloton de Tinqueux, la banderole était signée « MesOs Reims » (avec le « s » du sigle des SS), une signature en lien avec les milieux du hooliganisme. Le trio est en fuite. D’après la police et la gendarmerie, cet acte hostile aux migrants est le premier déploré à Reims".