D2: L’Union Saint-Gilloise va devoir déménager du stade Marien!

Voilà une nouvelle qui va sans conteste faire frissonner les supporters unionistes. Leur club de cœur va très certainement devoir trouver refuge ailleurs pour la saison 2016-2017. Avec la réforme du football belge et des conditions plus strictes encore pour l’octroi de la licence, le club saint-gillois ne pourra pas rentrer les obligations à temps et devra donc trouver une alternative. Il faut, en effet, être en ordre pour le 15 février prochain et pouvoir disposer de 8.000 places dont 3.000 debout dans le stade (et donc 5.000 places assises). Ce qui n’est actuellement pas le cas au stade Marien.

Le club a retourné le problème dans tous les sens et Jean-Marie Philips, administrateur-délégué à l’Union Saint-Gilloise, est arrivé à la conclusion que jouer la saison 2015-2016 au stade Marien est « impossible ».

La direction a bien pensé ériger une tribune mobile derrière l’un des buts, mais celle-ci doit être installée sur un sol stabilisé qui nécessite des interventions à même le sol, voire même en sous-sol, ce qui nécessite également un permis d’urbanisme. Dans des délais aussi court, et dans un domaine classé aux abords d’un parc, cela est évidemment impossible.

« On est dans l’impasse », reconnaît Jean-Marie Philips. « Nous n’y arriverons pas dans les délais. »

Raison pour laquelle le club cherche activement des alternatives. Et dans les environs de Bruxelles, celles-ci ne sont pas nombreuses. Seuls les stades Constant Vanden Stock, Roi Baudouin et Edmond Machtens répondent aux normes de la Division 1.

Retrouvez plus d’informations dans notre édition de ce mercredi 18 novembre.