Hannut: une cinquantaine de personnes présentes pour le rassemblement citoyen en hommage aux victimes des attentats

Une cinquantaine de personnes s’était rassemblée sur la Grand-Place. Ces citoyens ont observé une minute de silence.

Parmi eux, André Viroux, de Hannut, estime qu’il était important de venir en hommage à ces personnes tuées «  inutilement et lâchement ». Aux yeux de Laurent Piwowart, se rassembler sur la place était «  la moindre des choses ». Stéphanie et Patrick Impens, de Hannut, sont venus avec leurs filles de 6 et 7 ans à qui il a fallu expliquer les attentats. «  On évite de leur montrer les images à la télévision », déclare Patrick. «  Ces événements les peinent. On a trouvé des supports pédagogiques pour leur en parler, mais ce n’est pas facile ».

Notons qu’actuellement la Maison des jeunes travaille sur les thématiques que sont l’immigration et le bien-vivre ensemble. Dans ce cadre, trois jeunes, âgés de 17 à 18 ans, ont réalisé une capsule vidéo sur les réfugiés.

Tout ce travail sera présenté lors d’un débat sur le racisme qui se déroulera les 17 et 18 décembre à Hannut. «  Dans ce cadre, fin septembre, nous sommes aussi allés voir un camp à Fraipont », raconte Mona Mulpas, de Hannut.

Lors du rassemblement de ce mercredi, la Maison des jeunes avait mis en place des cordes avec des pinces à linge. Les Hannutois qui le souhaitaient ont pu y accrocher leurs interrogations. Des questions qui serviront à animer le prochain débat de la Maison des jeunes.