Mons/Châtelet: elle emporte l’argent des tirelires destinées à Naelio, 3 ans, atteint d’une maladie grave

Le traitement du petit Montois Naelio, affaibli par une maladie qui réduit le passage d’air dans ses poumons, coûte cher à ses parents. « Rien que pour ses vitamines, c’est 88 euros par semaine », précise la maman. L’élan de solidarité insufflé par les internautes était donc plus que bienvenu. Annick, une amie de la famille, n’a pas hésité à mettre en place plusieurs actions. Elle a ainsi ouvert une page ainsi qu’un groupe de discussion Facebook. Annick fait également imprimer des autocollants à l’effigie de Naelio et propose à plusieurs commerçants s’ils sont d’accord d’installer des tirelires dans leurs magasins à Châtelet. L’initiative semble belle, très belle. Mais Mélodie et son compagnon Steven vont rapidement éprouver toutes les difficultés du monde à récupérer l’argent...

« Les gens lui demandaient mon numéro de compte, mais cette dame donnait son propre numéro, affirmant qu’elle ferait elle-même le transfert d’argent. Souvent, nous devions insister pour récupérer les tirelires. Car elle prétextait plein d’excuses différentes. Bref, nous avons été bernés durant de nombreux mois. Difficile de savoir à combien se chiffre l’argent qui était destiné à Naelio et que nous n’avons jamais récupéré. Raison pour laquelle j’ai décidé de porter plainte à la police. Si je ne récupère pas l’argent, ce n’est pas grave. Mais je souhaite surtout que cette personne soit punie pour ce qu’elle a fait. »

Nous avons contacté Annick pour avoir sa version des faits. Elle nous a raccroché au nez...

Retrouvez l’intégralité de l’article dans nos éditions Sudpresse de ce samedi.