Attentats à Paris: ce que l’on sait des personnes résidant en Belgique et impliquées dans les attentats de Paris

Depuis les attentats de Paris du 13 novembre dernier, l’enquête se poursuit en France et en Belgique pour déterminer les rôles joués par les différentes parties. En Belgique, 6 personnes ont été placées sous mandat d’arrêt depuis le début de l’enquête. Ce vendredi soir, un 6ème suspect a été arrêté pour être entendu. Il s’agit de Mohamed Bakkali, interpellé jeudi à Bruxelles et qui aurait été aperçu à plusieurs reprises près du domicile fouillé à Auvelais. Voici donc un petit récapitulatif des personnes liées de près ou de loin aux attentats de Paris.

- Les suspects faisant l’objet d’un mandat d’arrêt européen et international -

SALAH ABDESLAM

Ce Français de 26 ans, né et vivant à Bruxelles, a loué en Belgique la Polo du Bataclan et une Clio, mais aussi réservé des chambres d’hôtel utilisées avant les attentats. Les enquêteurs ont établi qu’il était dans le 18e arrondissement de Paris le soir des attentats. C’est là qu’a été retrouvée la Clio. Ils tentent de déterminer s’il a pu convoyer les kamikazes du Stade de France et s’il était chargé d’une attaque dans le 18e, évoquée dans la revendication du groupe djihadiste État islamique (EI) mais qui n’a jamais eu lieu. L’homme est toujours en fuite.

MOHAMED ABRINI

Ce Belgo-Marocain, âgé de 30 ans, a été filmé deux jours avant les attaques en compagnie de Salah Abdeslam, à la station-service de Ressons, sur l’autoroute en direction de Paris. Mohamed Abrini était au volant de la Renault Clio retrouvée à Paris après les attentats.

HAMZA ATTOU et MOHAMMED AMRI

Inculpés en Belgique pour «attentat terroriste», ils sont soupçonnés d’avoir exfiltré Salah Abdeslam vers Bruxelles avec une voiture VW Golf au lendemain des attaques. Mohammed Amri, âgé de 27 ans, était le conducteur et propriétaire de la voiture tandis qu’Hamza Attou était passager.

LAZEZ ABRAIMI

Selon le parquet fédéral, Lazez A. (Abraimi) a véhiculé Salah Abdeslam après les attentats de Paris. L’homme de 39 ans, de nationalité marocaine et habitant Jette, a été interpellé le 19 novembre au cours d’une perquisition, avant d’être placé sous mandat d’arrêt. Deux armes de poing ont été découvertes dans son véhicule ainsi que des traces de sang.

ALI OULKADI

A la suite de la vague de perquisitions menée le soir du dimanche 22 novembre, Ali O. (Oulkadi) a été inculpé de participation aux activités d’un groupe terroriste et d’attentat terroriste. Ce ressortissant français de 31 ans résidait à Molenbeek. Le lendemain des attentats, il a conduit Salah Abdeslam depuis la station de métro Bockstael à Laeken jusqu’à Schaerbeek.

ABDEILAH CHOUAA

Cet homme a été interpellé le 23 novembre en Belgique dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Paris avant d’être placé sous mandat d’arrêt. Il est suspecté de «participation aux activités d’un groupe terroriste et d’assassinats terroristes».

MOHAMED BAKKALI

Cet homme a été interpellé le 26 novembre à Bruxelles dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Paris, et placé sous mandat d’arrêt le lendemain. Son père et son frère ont également été interpellés à Verviers mais ils ont tous deux été relaxés.

- Arrestation en Turquie -

AHMED DAHMANI

La Turquie a arrêté un Belge d’origine marocaine soupçonné d’avoir participé au repérage des cibles des attaques parisiennes. Le jeune homme de 26 ans pratiquait la boxe et s’entraînait à Molenbeek avant de se radicaliser.