La police avait localisé Salah Abdeslam à Molenbeek deux jours après les attentats de Paris... mais ne l’a pas arrêté à cause de la loi

Le ministre de la Justice Koen Geens a fait cette révélation surprenante sur VTM : Salah Abdeslam aurait été localisé dans la nuit du 15 au 16 novembre dans un appartement de Molenbeek. La police n’est toutefois pas intervenue car le code pénal interdit les perquisitions entre 23 heures et 5 heures du matin.

Ce n’est que le lendemain, le 16 dans la journée, que la police est intervenue. Entretemps, Abdeslam avait disparu. Et n’a toujours pas été retrouvé à l’heure qu’il est.

Toutefois, selon le parquet fédéral, interrogé par La Libre, les perquisitions menées à Molenbeek étaient certes liées à Salah Abdeslam mais les soupçons de sa présence dans cette habitation « étaient infondés ». Le parquet affirme ainsi que Salah Abdeslam ne s’est pas échappé durant cette nuit fatidique. Koen Geens va-t-il réitérer ses propos, du coup ?