Conflits de voisinage et médiation de quartier à Charleroi: 2015, année record

382 dossiers ont été gérés par les services de médiation de quartier en 2015, contre 347 en 2014 et 316 l’année d’avant. Est-ce qu’on s’engueule plus souvent à Charleroi qu’avant ?

« Non, Charleroi n’est pas la capitale du conflit de voisinage, dit Franco Gizzi, responsable de ce service. Oui, mais, ce n’est pas ce que disent les chiffres… Explications. « La différence, c’est que Charleroi investit de plus en plus dans la médiation. Nous sommes 5 médiateurs, c’est énorme pour une seule ville. Charleroi tient fort à l’analyse et la prise en charge des relations qui sont parfois difficiles entre ses citoyens. Ce pourquoi les dossiers affluent. L’objectif est également de décharger la police et les tribunaux des conflits qui peuvent faire l’objet d’une médiation et surtout d’y accorder l’attention qu’ils méritent. »

Plus d’informations dans La Nouvelle Gazette de Charleroi de ce jeudi 21 janvier.