Mort de Antonio Docampo Garcia, le centenaire qui ne buvait… que du vin

Antonio Docampo Garcia, selon ce que l’on en dit dans la presse locale de son coin, cultivait du vin et ne buvait que ça. Toute sa vie, dit-on, il a évité les médicaments et l’eau, sauf un verre d’eau de vie de temps en temps.

Le seul vin qu’il buvait était celui de sa production, poussé sur les terres de Ribadavia et ne contenant ni sulfites, ni additifs, ni agents de conservation.

Selon son neveu Jeronimo Docampo, la production familiale n’est pas bien grande, seulement 60.000 litres produits chaque année par l’entreprise familiale… dont 3.000 étaient réservés au patriarche.