Couvin: la reine Mathilde à l’école Saint-Joseph pour parler du harcèlement

La reine Mathilde a pris part à une réunion de 45 minutes axée sur la méthode de travail.

«La réflexion sur ce projet a été entamée en 2013 et concrétisée à l’été 2014. La cour de récréation a été aménagée et les espaces régulés avec des lignes. Il y a des espaces pour les jeux avec ballons, d’autres pour des jeux sans ballon mais où les élèves peuvent néanmoins courir et un autre pour les jeux plus calmes», explique le directeur de l’établissement Jean-Pol Colin.

(Belga)

Par ailleurs, un espace de parole régulier a été mis en place à raison d’une fois par semaine ou tous les 15 jours pour que les élèves expriment leurs émotions négatives. La classe est ensuite amenée à réfléchir et à trouver une solution pour endiguer le problème.

«La reine s’intéresse à la lutte contre le harcèlement et voulait voir un projet concret», a poursuivi le directeur.

(Belga)

Depuis l’instauration de ce projet, le nombre d’enfants convoqués par le conseil de discipline de cet établissement est passé de 24 pour l’année scolaire 2013-2014 à 2 pour l’année 2015-2016.

(Belga)