Redistribution des compétences au Collège de Hannut

Il le confesse : la décision d’abandonner l’enseignement, a été difficile à prendre. « J’ai d’ailleurs rédigé un petit courrier aux enseignants. J’ai eu un peu de mal mais je voulais leur exprimer mon ressenti. »

Manu Douette exerçait cette compétence depuis 16 ans et forcément, au rythme d’une réunion par semaine avec les directeurs et/ou les enseignants des liens s’étaient créés. Enseignant lui-même, il avait encore d’autres raisons d’apprécier cette compétence. « Mais matériellement, je n’avais plus assez de temps ». Il estime que depuis qu’il a endossé pleinement ses fonctions de bourgmestre (en octobre dernier), les réunions en journée ont pratiquement doublé.

Cette décision a entraîné une série de remaniements au sein du collège. Ils sont effectifs depuis le 1er février dernier.

Jean-Claude Jadot (MR), l’échevin des travaux reprend la culture, une compétence assumée jusqu’ici par Pascal Deprez. Ce dernier devrait prochainement remettre sa démission en tant que président du Centre culturel, un poste qui va souvent de pair avec l’échevinat de la culture.

Pascal Deprez (MR) reprend l’enseignement communal et, pour se donner plus de temps, abandonne la gestion de la RCA (Régie communale autonome) à Olivier Leclercq (MR). «   Ce qui est assez logique, estime Manu Douette. Pascal Deprez s’occupait surtout de la partie financière de la RCA, ce qui est en lien avec l’échevinat des finances qu’assume Olivier. » En échange, Olivier Leclercq concède à Florence Degroot l’énergie.

L’article complet dans la Meuse Huy-Waremme de ce mardi 16 février.