Mons: après le CHU Ambroise Paré, le CHR Saint-Joseph inaugure son service de cardiologie interventionnelle

Trois jours après l’inauguration de la salle de coronarographie du CHU Ambroise Paré, c’est maintenant au tour du CHR Saint-Joseph d’inaugurer ses infrastructures. La démarche est la même : soigner les patients atteints de maladies cardiovasculaires. Les technologies de pointe sont similaires : la coronarographie, soit la radio des artères, et le traitement par angioplastie. Ce dernier consiste à dilater une artère bouchée et à placer un «stent» si nécessaire.

Depuis l’année dernière, les deux hôpitaux ont entamé des rapprochements. « On travaille ensemble depuis quelques mois, pour organiser une garde commune. On a intégré des médecins du CHU Ambroise Paré, donc les patients peuvent subir une coronarographie chez nous, avec un médecin de là-bas, et inversement», explique Jean-Marie Limpens, administrateur délégué du CHR Saint-Joseph. Mais l’hôpital ne s’attendait pas à ce que son concurrent inaugure ses infrastructures en même temps... « C’était surprenant car notre inauguration était annoncée depuis longtemps par communiqué. Mais nous n’avons pas réagi, c’est un non-événement », souligne l’administrateur délégué.

Retrouvez plus de réactions dans la Province de ce samedi