Mont-de-l’Enclus: Dominique Depuydt est de retour, 20 ans après son premier départ!

Alors que cette situation pesait clairement dans la tête de Vincianne Legros lors de ses derniers mois au sein du conseil communal – il faut dire que l’opposition éprouve beaucoup de mal à se faire entendre –, en est-il de même pour Dominique Depuydt ? « Eh bien, c’est la réalité des élections et il faut l’assumer. Les électeurs se sont prononcés en ce sens, c’est comme ça. L’opposition a été battue, voilà tout. Par conséquent, nous devons faire contre mauvaise fortune bon cœur. Par contre, je pense qu’il y a un gros problème dans notre entité. En effet, un habitant sur deux est un néerlandophone, à présent. C’est une donnée qu’il va falloir gérer, mais la majorité ne semble pas s’en soucier pour le moment. »

Malgré tout, Dominique Depuydt entend remplir son rôle. « Nous sommes là pour être constructifs et tenter de faire avancer la commune. Je suis convaincu que, avec Oscar Delcoigne, nous allons former un bon duo. »

Lors de son premier conseil communal, l’écolo n’a pas hésité à montrer son mécontentement quant à la campagne de dératisation et à l’affichage publicitaire.

« Au sein du conseil, je porte surtout un intérêt sur l’environnement. Si j’habite au sein de cette entité, c’est pour sa qualité de vie. Mon combat est donc de veiller à ce que ça ne se dégrade pas. Alors, quand on prend de décisions qui vont contre la nature, cela me dépasse. Si cela m’intéresse, il en va de même pour les nouveaux habitants qui choisissent de s’établir ici. Pour l’équilibre de vie de tout un chacun, c’est important. »

Force est de constater que les débats ont été plus animés que d’habitude ce dernier jeudi soir !