En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil

Bébé violenté dans les Honnelles: le père est incarcéré

Les faits de maltraitance se sont produits au domicile familial, à Athis, dans les Honnelles. Nohan, 4 mois, a été malmené par son père, Jordan. Hospitalisé à Mons puis transféré à La Louvière, Nohan, 4 mois, a été opéré avec succès, ce lundi. Il souffre du syndrome du bébé secoué. Recherché par la police, son père s’est finalement rendu. Il est aujourd’hui derrière les barreaux.

Locataires d’un appartement à Athis dans les Honnelles, Jordan, âgé de 22 ans et Kimberley, âgée de 21 ans semblaient couler des jours heureux dans les Hauts-Pays. Le 5 novembre dernier, Nohan naissait.

Mais voici une dizaine de jours, le jeudi 10 mars, le jeune papa dérape. Pour des raisons qui seront déterminées par l’enquête, Jordan s’en prend à son nourrisson de 4 mois. Sauf que secouer un bébé de quelque mois pour, par exemple, le faire taire peut provoquer des conséquences neurologiques dramatiques. Dans 10 % des cas, ce geste peut même entraîner le décès du nouveau né.

Au moment des faits, il semble que Jordan était seul dans la maison avec son fils. D’après nos informations, Kimberley, sa compagne, était à l’extérieur. Après avoir violenté son fils, le père de famille s’est rendu compte de la gravité de ses gestes et a appelé au secours dans le voisinage. C’est chez une riveraine qu’il a trouvé de l’aide. L’enfant a pu être hospitalisé, puis opéré d’urgence.

Dans un premier temps en « cavale », le père, Jordan, s’est finalement rendu volontairement à la police ce mercredi soir. Placé sous mandat d’arrêt du double chef de coups sur mineur par ascendant ainsi que de coups entre époux depuis quelques mois, l’originaire d’Elouges est toujours incarcéré.

Dans les prochains jours, la chambre du conseil décidera si ce père de famille restera ou non derrière les barreaux, a indiqué le parquet de Mons, qui a confirmé que les jours du nourrisson n’étaient plus en danger.

Retrouvez l’article au complet dans La Province de ce samedi.

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo