Merbes-le-Château: troisième demande de permis pour12 éoliennes

Moins d’un mois après l’arrêt du conseil d’État annulant l’arrêté ministériel de février 2014 accordant à la SA Electrabel un permis unique pour construire et exploiter un parc de 12 éoliennes pendant 20 ans au lieu-dit Grand Fayi à cheval sur les communes de Merbes-le-Château et Lobbes, le producteur d’électricité remet le couvert. Il vient de relancer une procédure en tenant compte des griefs relevés par le conseil d’État.

Cette nouvelle demande de permis fait évidemment grincer des dents les bourgmestres de Merbes-le-Château, Philippe Lejeune (PS) et de Lobbes, Marcel Basile (CdH). Les deux conseils communaux ont systématiquement émis des avis négatifs concernant l’implantation de ce champ éolien. « La construction de ces 12 éoliennes sur les hauteurs de Grand Fayi va déstructurer tout le paysage. Nous avons toujours été opposés à ce projet et nous maintenons notre position. Deux fois déjà, les communes de Lobbes et Merbes se sont associées à des particuliers pour introduire des recours devant le conseil d’État. Chaque fois, le conseil d’État nous a donné raison. Pour la troisième fois, Electrabel revoit son projet et introduit une nouvelle demande de permis en tenant compte du nouveau cadre éolien wallon », explique Marcel Basile, le bourgmestre de Lobbes.

Les habitants peuvent consulter le complément d’étude d’incidences du 30 mars au 29 avril au service urbanisme de leur administration communale et formuler leurs observations écrites ou orales.