Habay: un camionneur a réclamé 100 euros à une automobiliste... en guise de laissez-passer

Lundi, l’un des gros points noirs, en raison des barrages filtrants organisés par les camionneurs, était situé sur l’autoroute E411 et sur le pont à Habay. Des routiers mais également certains automobilistes sont restés bloqués durant des heures. C’est le cas de cette jeune femme, habitante de la commune de Habay.

Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’un des manifestants -qu’elle ne connaissait évidemment pas- lui a fait une proposition pour passer plus vite. La jeune femme explique sur Facebook : « Se faire racketter par un camionneur pour pouvoir sortir de l’autoroute… Je suis furieuse… 100 euros pour bouger de 30 cm… si c’est ainsi que vous souhaitez avoir le soutien de la population, vous vous mettez le doigt dans l’œil ». Dans les commentaires sur le réseau social, la victime explique qu’elle n’a pas payé. Elle ne s’est pas laissé faire ! « Pour le coup, il a juste gagné un savon en public et le droit de bouger ! », explique-t-elle.

Nous connaissons la victime de cette tentative de racket. Une jeune femme fiable. Elle n’a pas souhaité s’appesantir sur cet événement. Beaucoup plus calme, elle explique simplement : « C’est une question de respect vis-à-vis de la masse des camionneurs qui ne doit pas être entachée par le comportement d’un seul. »

L’automobiliste explique encore : « C’est une mésaventure et rien de plus… D’autres chauffeurs se sont mobilisés pour aider un enfant malade, c’est beaucoup plus important de parler de ça ».

Plus d’infos dans La Meuse Luxembourg de ce mercredi et dans notre édition numérique.