En ce momentCorruption au Parlement européenMercato Accueil

Une trentaine de contre-manifestants arrêtés en marge de la marche pour la vie à Bruxelles

La police a arrêté administrativement, dimanche après-midi, 33 contre-manifestants en marge de la marche pour la vie entre le Monts des Arts et le Palais de Justice à Bruxelles.

Les personnes arrêtées appartenaient aux mouvements féministes Les Malfrap, Féminisme Libertaire Bruxelles, Les Affranchies, les JOC Wallonie-Bruxelles, le Cercle féministe de l’ULB, Activistchildcare et Belges et culottées.

Les contre-manifestants estiment que le mouvement «pro life» est un mouvement réactionnaire, composé de fascistes et de néoconservateurs en tout genre, qui joue sur la culpabilisation des femmes qu’ils agressent devant les centres de planning familiaux.

Ils rappellent également que le droit à l’avortement a notamment été remis en question récemment en Espagne et que 80 pc des médecins en Italie refusent encore de le pratiquer.

«Il nous faut réagir pour empêcher leurs idées sexistes et rétrogrades de se répandre», a soutenu une des participantes. «En Belgique, nous avons lutté pour acquérir ce droit, il n’est pas question que celui-ci soit remis en cause».

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo