Tournai a vécu sa première «Nuit Debout»

Le mouvement Nuit Debout est né le 31 mars dernier suite à une grande manifestation parisienne contre la décriée loi Travail en France. Après la manifestation, certains ont émis l’idée de continuer la discussion et pouvoir partager autour d’une multitude de thématiques.

Depuis, aux quatre coins de la France et désormais en Belgique, plusieurs « Nuit Debout » ont vu le jour.

Lors de cette première rencontre tournaisienne, aucun thème n’a été imposé à l’avance, le projet se veut horizontal et laisse la place à toutes les initiatives ou envies. Il n’y a pas non plus de porte-parole désigné ni d’organisateur attitré à l’événement. L’idée est plutôt que le projet soit porté par ceux et celles qui ont l’envie d’échanger avec d’autres citoyens.

Le principe assez simple a été testé ce dimanche : quelqu’un se lance et émet un avis. Pour laisser la place à tous les points de vue, après deux minutes, la personne est invitée à conclure et les autres participants sont alors conviés à apporter une réaction. Au moment même de l’intervention, les participants interagissent via des gestes qui permettent par exemple de montrer son accord ou son désaccord ou encore de demander une précision.

Les participants se sont installés en cercle au pied de la statue de Christine de Lalaing et ont discuté du prix des logements, de leur point de vue général sur le monde qui nous entoure ou encore des possibilités qui sont offertes pour consommer local.

Plus d’infos en tapant « Nuit Debout Tournai » sur Facebook