L’idée totalement folle de Claude Eerdekens: il veut faire d’Andenne la capitale wallonne du vin d’ici 2050!

Disons-le tout de suite, ce n’est pas un poisson d’avril. Mais Claude Eerdekens, le bourgmestre d’Andenne, en est conscient: c’est une idée qui peut paraître à première vue complètement folle… «Mais l’idée est tout sauf sotte», assure-t-il.

Son souhait est de faire d’Andenne «la région viticole par excellence de Wallonie » d’ici 2050. L’idée est très sérieuse. «D’après un rapport du GIEC (le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, NDLR), certains endroits en Wallonie deviendront avec le réchauffement climatique des lieux privilégiés pour la production de vin en 2050, et Andenne est en plein dedans. Des grands crus pourraient donc naître ici en Wallonie et être parmi les meilleurs du monde. Encore faut-il avoir le savoir-faire…», explique Claude Eerdekens.

Le bourgmestre veut donc anticiper cette situation et être prêt si les prévisions se confirment.

Dans cette optique, Claude Eerdekens voudrait même qu’Andenne devienne une ville pionnière en Wallonie. À ce sujet, il a déjà envoyé un courrier à des ministres du gouvernement wallon...

Toutes les informations sur le sujet dans le journal La Meuse Namur de ce jeudi 28 avril.