En ce momentMiss BelgiqueCorruption au Parlement européen Accueil

Saint-Ghislain: «Le home Les Colombes doit être fermé ou subsidié», déclare François Roosens

Une maison de repos a été fermée d’urgence ce mercredi, du côté de Tournai. C’est le ministre wallon de la santé Maxime Prévot (CDH) qui en est à l’initiative. Une annonce qui a fait réagir François Roosens (MR), conseiller communal à Saint-Ghislain. En effet, pour lui, le home du CPAS « Les Colombes » à Saint-Ghislain est dans un état bien pire que la maison de repos fermée à Tournai. Il compte d’ailleurs bientôt interpeller la Région wallonne. Pour lui, soit le home doit être subsidié, soit il doit être fermé.

Au départ de cette histoire, l’annonce faite par le ministre wallon Maxime Prévot :  une maison de repos privée a été fermée d’urgence à Tournai. En cause, de graves manquements dans la prise en charge des résidents. « Je ne préjuge pas du traitement des personnes âgées, mais en voyant l’état du bâtiment, les chambres lumineuses, les larges couloirs... Je n’ai pas pu m’empêcher de faire le parallèle avec le home du CPAS à Saint-Ghislain », commente-t-il.

En effet, cela fait plusieurs années que les élus politiqus de la région dénoncent l’état du home « Les Colombes » qui accueille une cinquantaine de résidents. « Le problème, c’est l’état du bâtiment. La ville n’a pas les moyens de construire un home sur fonds propres. Les employés travaillent d’arrache-pied pour qu’il tourne, mais dans des conditions catastrophiques. Je lance un cri d’alarme. La région wallonne nous impose de faire des travaux pour rallonger un tout petit peu l’espérance de vie du home, mais on ne nous propose pas d’outil fini ».

Il va même plus loin, en parlant d’une possible différence de traitement entre homes publics et privés. « Est-ce qu’un home sous responsabilité publique est finalement traité avec plus d’indulgence qu’un privé ? »

Le ministre Maxime Prévot (CDH) s’est dit très surpris des déclarations de François Roosens (MR). « Il devrait mieux connaître ses dossiers plutôt que de faire de l’agitation politicienne ! Puisque dans le cadre de la maison de repos de Saint-Ghislain, il n’y a pas de plainte qui a été déposée. Cette maison de repos est en cours de mise aux normes, on leur a demandé de se mettre en conformité au niveau de la grandeur des chambres... Ils ont donc jusqu’en décembre 2017 pour être remis aux normes.  », a commenté la porte-parole du ministre wallon.

Retrouvez plus de détails dans la Province de ce samedi

Téléchargez notre nouvelle appli Sudinfo