Mouscron: «On ne vit plus, mais on survit!» alerte Jean-François Damien, patron du Potron-Jaquet

On connaît Jean-François Damien pour sa gouaille et pour sa joie de vivre communicative. Seulement voilà, cet homme a ces derniers temps vécu et connu des situations qu’il estime être démesurées. « Je suis indépendant depuis toujours dans l’Horeca, on passe du temps, on donne de notre personne pour essayer de vivre, plutôt survivre même… », balance-t-il.

« Mon métier est désormais la cible de fonctionnaires et politiques mal intentionnés. On se fait aligner sans vergogne par l’administration pour des fautes qui sont toujours dues à un manque de rigueur de notre part par rapport à des normes et des lois de plus en plus absurdes. Qu’est-ce qu’ils veulent, qu’on mette genoux à terre et qu’on renonce ? », se questionne-t-il.

Retrouvez l’intégralité de ce coup de gueule de Jean-François Damien dans notre édition de ce samedi 30 avril.