Anderlecht – Gand (2-0): malgré un premier but hors-jeu, les Mauves se rassurent face au champion en titre (vidéo)

Anderlecht devait gagner, dimanche, s’il voulait éviter de devoir déjà faire une croix sur le titre. En cas de défaite face à Gand, les Anderlechtois pouvaient voir les Brugeois prendre six longueurs d’avance. Besnik Hasi connaissait l’importance de l’enjeu et il savait que ses joueurs n’avaient pas d’autre choix que de réagir après l’affront subi contre Ostende dimanche dernier (4-2). « Je comprends qu’on nous critique après ce que nous avons montré à Roulers [où Ostende reçoit ses adversaires NDLR]. Mais j’espère vraiment que les supporters seront à 100 % derrière nous comme c’est généralement le cas dans les grands rendez-vous. Nos fans peuvent faire la différence, ils l’ont déjà prouvé », déclarait le coach albanais avant la rencontre.

Une victoire était jouable car depuis que Vanhaezebrouck est à la tête des Buffalos, Gand ne l’avait emporté qu’une seule fois au Parc Astrid. C’était en mars 2015. Mais cette fois, les Gantois paraissaient en position de force face à un Sporting en convalescence après la claque reçue à Ostende.

Peu de changements dans l’équipe anderlechtoise, Büttner remplaçait Deschacht à l’arrière gauche, tandis qu’on notait le retour de Suarez sur le banc. À Gand, Boussoufa commençait sur le banc.

> La vidéo du résumé sur mobile

Anderlecht domine

Après un coup d’envoi donné par les héros de la finale de coupe d’Europe de 1976, Anderlecht se procurait la première occasion de la rencontre. Okaka tentait un premier tir, mais sa frappe était déviée par un Gantois dans les bras de Sels.

Quelques instants plus tard, un coup franc de Defour passait de peu au-dessus de la cage du portier des visiteurs. Anderlecht débutait son match le pied au plancher, mais desserrait un peu la vis après quelques minutes, le temps que les Gantois rentrent dans la rencontre. Foket était le premier Buffalo à mettre le nez à la fenêtre avec une frappe des 20 mètres qui passait un rien à côté du but de Proto.

Après quelques minutes de flottement, Anderlecht reprenait son second souffle pour repartir à l’attaque. Un premier tir de Defour alertait Sels (20e), avant une reprise de la tête d’Acheampong sur un centre de Praet (22e), aussi sauvée par le gardien gantois.

À la 35e minute, Praet était proche d’ouvrir le score sur un ballon en profondeur sur le côté droit. Mais Sels sortait à propos et repoussait le tir du jeune médian offensif de Mauves.

Un but hors-jeu

Mais c’est finalement sur une phase arrêtée que les Mauves ouvraient le score. À la 38e minute de jeu, sur un coup franc parfaitement botté par Büttner, quatre Anderlechtois se retrouvaient en position hors-jeu mais l’arbitre laissait l’action se dérouler. Kara profitait d’un cafouillage entre Sels et Okaka pour pousser de la tête le ballon au fond des filets (1-0). L’avantage était mérité pour le Sporting, même si ce but aurait logiquement dû être invalidé pour une position hors-jeu et une petite main anderlechtoise.

On se dirigeait vers la pause, mais les Mauves se procuraient encore deux belles occasions. À la 43e, Okaka tentait une bicyclette audacieuse mais le cuir est dévié in extremis en corner par un défenseur gantois. Enfin, dans les dernières secondes, Defour frappait un coup de coin qui était dévié et arrivait chez Dendoncker, mais sa reprise de la tête passait au-dessus du but de Sels.

C’est donc sur le score de 1-0 que les deux équipes rentraient aux vestiaires à la pause.

Au retour, les Mauves se montraient toujours aussi dominants et les Gantois aussi empruntés. Les Mauves auraient pu doubler leur avantage sur un tir en force de Praet après un joli solo d’Okaka (48e), puis sur un centre du même Okaka que Tielemans ne pouvait reprendre (52e).

Les entraîneurs procédaient à leur premier changement. Boussoufa faisait son entrée sur son ancienne pelouse, tandis que Defour devait sortir, visiblement victime d’une blessure musculaire. L’ancien Standarman était remplacé par Djuricic.

Anderlecht déroule

Les occasions se succédaient pour les Bruxellois, avec un Tielemans et un Acheampong dans tous les bons coups. Mais la plus grosse opportunité était certainement pour Djuricic, dont la frappe enroulée en dehors de la surface terminait sa course sur le poteau du but de Sels.

Les Gantois mettaient finalement le nez à la fenêtre, avec un envoi non-cadré de Neto (68e), avant le premier tir cadré des Buffalos. Wikheim effaçait toute la défense bruxelloise et centrait pour Depoitre, mais l’attaquant buttait sur Proto (71e).

Après l’une ou l’autre opportunités, Anderlecht doublait finalement le score grâce à Acheampong à la 88e minute. Djuricic débordait sur la droite et centrait pour Tielemans. Le tir de ce dernier était repoussé sur la ligne par un défenseur gantois, mais Acheampong avait bien suivi l’action et plaçait le ballon au fond des filets, au plus grand soulagement de tout un stade (2-0).

Le score ne changeait plus, les Mauves s’imposent donc 2-0 et reviennent à la hauteur du Club de Bruges (41 points), qui reçoit Genk à 18h. Gand est 3e avec 38 points.

> Relire le direct commenté sur mobile

Feuille

Resultats

Classement