À nouveau la circulation des bus perturbée ce mardi dans plusieurs régions du pays: c’est au tour du syndicat libéral de protester !

Le syndicat libéral est en effet fort présent au dépôt de Robermont du TEC-Liège. Il possède davantage d’affiliés que la CSC et on est à la veille des élections sociales… Il faut compter qu’au moins 30 % des chauffeurs ne prendront pas leur service, c’est le nombre d’affiliés du CGSLB. « Notre but n’est pas de mettre les dépôts à l’arrêt, explique Vicky Hendrick, la représentante CGSLB au TEC Liège. Mais il faut s’attendre à ce qu’un bus sur deux soit impacté. Nos affiliés sont invités à nous rejoindre sur le boulevard Piercot à 9 heures. »

La direction du TEC-Liège prévient que son réseau sera perturbé demain. « Nous invitons nos clients à consulter le site infotec.be pour obtenir davantage d’informations sur ces perturbations. Le site sera actualisé régulièrement en fonction de l’évolution de la situation. Le Groupe TEC présente d’ores et déjà ses excuses pour les désagréments causés. »