Une école coranique clandestine fermée à Molenbeek: les enquêteurs ont découvert 38 enfants fréquentant l’établissement (photos)

La commune de Molenbeek a décidé de passer à la vitesse supérieure dans sa lutte contre le radicalisme religieux. Depuis plusieurs semaines, une série d’opérations ont été menées afin de cibler des ASBL, comme l’avait annoncé la bourgmestre dans son plan de lutte contre le radicalisme dans sa commune. Et les premiers résultats concluants viennent de tomber.

Françoise Schepmans (MR) a fait fermer, mardi, une école coranique sur son territoire. Si elle ne dispose pas des compétences pour fermer un lieu en invoquant le radicalisme, les infractions urbanistiques ont été suffisantes pour signer un arrêté de fermeture.

Mardi, un contrôle a été effectué à l’ASBL « Les P’tits Malins », située Potaerdenberg, 354, à Molenbeek-Saint-Jean. Sur place, les enquêteurs ont constaté qu’une habitation quatre façades a été transformée, sans travaux, en une école coranique maternelle et primaire jusqu’à la troisième année. L’ASBL avait son siège social à cette adresse depuis 2012. « Cette école est clairement à vocation coranique. Les enfants y sont placés toute la journée. Il est question de rituel, les inscriptions sont en arabes et vous sentez que c’est un lieu sectaire », commente Françoise Schepmans.

L’endroit se compose d’une cuisine, d’un bureau et de deux classes au rez-de-chaussée. Le premier étage comptait trois pièces dont deux pour des classes. Deux pièces dans les combles étaient pour les enfants les plus petits. L’atelier arrière avait été transformé en réfectoire et cour de récréation.

Une information exclusive à découvrir dans nos journaux de ce jeudi 19 mai ou en consultant nos éditions numériques.