Les Belges sont de généreux donateurs

Selon La Libre Belgique, en prenant l’année 2007 comme base 100, cet index montre une augmentation en 2008 (112,1 points) et un tassement (111,1 points) en 2009.

Une enquête Ipsos révèle quant à elle que 52 % des répondants assurent avoir fait un don dans les douze derniers mois et ils sont 84 % à vouloir offrir autant ou davantage dans les douze prochains mois.

Les Belges préfèrent donner pour la santé et la recherche médicale, le principe de réciprocité (tout le monde est susceptible de tomber malade un jour) semblant jouer un rôle. Les jeunes diplômés de l’enseignement supérieur semblent plus faire des dons aux organisations humanitaires et les citadins aux associations de protection de l’environnement.