Les plaintes pour dégâts causés par les trous sur la route en hausse

Les plaintes concernent les dégradations de chaussée, mais également des projections de gravillon ou des nappes d’eau ou de mazout.

L’administration wallonne ne suit pas vraiment dans le traitement des dossiers. Ainsi, sur les 2.144 plaintes reçues en 2010, seules 300 environ ont été traitées. Le retard devrait se répercuter sur le traitement des plaintes de cette année.

En 2010, la Région wallonne a déboursé 4 millions d’euros d’indemnisations.