Charleroi: «Bisous m’chou» pourrait disparaitre avec la rénovation des Expos

« Bisous m’chou », une phrase écrite en lettres géantes et qui est peu à peu devenue une véritable institution. De grosses lettres colorées plaquées sur les murs du Palais des Expositions. Quelques mots… Un véritable coup de foudre pour toute une population. Tellement nous, tellement Carolo. Et pourtant, le célèbre « Bisou » pourrait bien devenir de l’histoire ancienne plus vite qu’on ne le pense. Les Expos vont bientôt être entièrement rénovées dans le cadre de Charleroi DC. Une rénovation utile qui pourrait embarquer avec elle le « Bisous m’chou ».

Il y a maintenant une semaine, la Ville a dévoilé ses projets concernant les différents palais de la ville-haute, dans le cadre de Charleroi DC. Grâce à des fonds FEDER, la métropole compte se doter d’un Palais des Congrès, lieu de conférences. Une nouvelle construction qui va aller de pair avec la rénovation du Palais des Beaux-Arts et celui des Expositions. Ce dernier, selon la présentation de la ville de Charleroi, va être complètement réaménagé pour un budget de 36,5 millions d’euros.

Et quid du « Bisous m’chou » ou encore de l’œuvre de Maya Hayuk sur la façade ? Et bien, on ne sait pas trop… « Les œuvres d’Asphaltes ne sont pas vouées à rester », indique-t-on du côté de la Ville, « il était convenu dès le départ qu’elles étaient éphémères. » Mais cela ne veut pas pour autant dire que les œuvres vont disparaître lors de cette rénovation.

Retrouvez toutes les informations dans la Nouvelle Gazette de ce mardi.