5 familles de Wapi dans le top 500 des plus riches: Clarebout, n°1 dans la région

Cinq familles ou noms de Wallonie picarde figurent dans ce palmarès un peu particulier dressé par le magazine flamand Knack.

1 Clarebout (pommes de terre) à Comines-Warneton.

Vient donc en 81ème place, soit la première du Hainaut occidental, la famille Clarebout active à Comines-Warneton dans le conditionnement de la pomme de terre.

Le groupe a un ambitieux mais contesté projet d’agrandissement dans la commune.

2 La famille Crahay (sucre) à Warcoing (entité de Pecq)

La famille Crahay, qui a créé Cosucra à Warcoing, arrive à la 251ème place, soit la deuxième de Wallonie picarde. Elle est une des trois familles de Belgique qui est encore active dans le secteur du sucre. Cosucra a choisi récemment d’investir dans le transport fluvial. Un fleuron de notre industrie régionale.

3 Eric Domb (jardin animalier Pairi Daiza) à Brugelette

Le créateur du célèbre parc animalier figure au milieu du classement, à la 266ème place plus précisément, soit la troisième de Wallonie picarde. Il a encore de beaux jours devant lui, note le magazine néerlandophone, en raison de la pandamania qui s’est emparée de tout le pays du nord au sud. En Flandre, il est perçu comme le Wallon à qui tout réussit.

4 Famille Dherte (secteur de la construction) à Flobecq

C’est un nom bien connu de chez nous en raison de nombreux projets de construction dont elle s’occupe, notamment le nouveau centre administratif de Mouscron, la caserne des pompiers de Tournai ou encore la cathédrale Notre-Dame. L’entreprise Dherte occupe la 327ème place, soit la quatrième régionale.

5 La famille Couplet (sucre) à Brunehaut

C’est l’autre famille sucrière de la région. Elle figure en 421ème place, soit la 5ème chez nous. Couplet produit du sucre brun, de la cassonade notamment. « Un choix stratégique », note Knack.

Cinq entreprises de Wallonie picarde dans le top 500 belges : cela représente 1 % du palmarès. C’est peu à l’échelle belge mais bien à l’échelle wallonne, cela porte le pourcentage à près de 10 % (nous avons dénombré un peu plus d’une cinquantaine de familles wallonnes). Sans surprise, les familles flamandes sont les plus nombreuses. La Flandre occidentale (Courtrai, Ypres et Roulers) est particulièrement représentée avec près de 20 familles dans le top 100. C’est une région partenaire de l’Eurométropole dont fait également partie la Wallonie picarde. Nos voisins sont riches.