Très haute sécurité pour le concert de Johnny à Sedan

Dans un peu plus d’une semaine, Johnny Hallyday mettra le feu au stade Dugauguez. Plus de 20.000 fans sont attendus dans l’enceinte sportive pour un show de près de deux heures. En coulisse, les organisateurs de l’événement peaufinent les derniers réglages. Aucun détail n’est laissé au hasard, notamment en matière de sécurité. Pour autant, pas de réelle inquiétude du côté de FLaP, et son directeur, rompus à l’exercice depuis 2005 avec la mise en place de la première édition du Cabaret Vert. « Quand l’opportunité s’est présentée, nous n’avons pas hésité une seule seconde sur l’organisation d’un tel événement », confie Julien Sauvage.

60.000 euros pour les agents

Johnny Hallyday en tournée. Le producteur de la star, ami du directeur artistique de FLaP. Un stade de foot, Dugauguez, tombé dans le giron de la Grande agglo en décembre 2015. L’occasion qu’il ne fallait pas laisser filer : voir se produire l’interprète de « Que je t’aime », en terre ardennaise. « C’est une première pour FLaP, une première tout court puisque seules des rencontres de foot étaient organisées jusque-là à Dugauguez. » Une seule incertitude pour l’association organisatrice : « Il s’agit d’un lieu que l’on ne connaît pas ! » Côté sécurité, FLap évolue clairement sur ses terres, forte d’une expérience de douze années liée au Cabaret Vert de Charleville. Depuis les attentats de Paris en novembre 2013, les organisateurs se trouvent confrontés à une nouvelle équation : l’état d’urgence instauré dès le soir du 13 novembre 2015 par le chef de l’État. Le budget lié à la sécurité est à la hauteur de l’enjeu. « À titre d’exemple, les agents de sécurité représentent un budget de 60 000 euros », assure Julien Sauvage. Au total, cent agents aguerris assureront la sécurité aux abords et à l’intérieur de l’enceinte.

Article complet à lire dans La Meuse Luxembourg d ece lundi.