La pieuvre ne voit pas le Standard champion

Paula est une pieuvre d’un an et demi assez capricieuse. En effet, dès notre arrivée à l’Aquarium-Museum du quai van Beneden, à Liège, on nous prévient: il faudra bien 30 minutes avant qu’elle ne sorte de son trou. Il faut dire que sa mission est grande aujourd’hui: elle doit prévoir le gagnant du match au sommet qui oppose Standard et Genk. À la clef: le titre de champion. Pas rien, donc...

Dans un bocal, nous avons inséré l’écusson du KRC Genk et dans l’autre, celui du Standard de Liège. Et nous avons plongé les deux boîtes dans le bassin de Paula.

À maintes reprises, son homologue Paul le poulpe avait réussi à prédire correctement les vainqueurs des matchs lors du Mondial 2010. Alors pourquoi pas notre amie Paula?

Une fois les deux boîtes dans l’eau, Paula se fait longuement attendre. Et ce, malgré le fait que, pour l’appâter, des crabes aient été enfermés dans les pots... Un repas de luxe pour Paula.

Le céphalopode s’approche alors de ses proies très timidement, alors que les enfants en visite dans l’aquarium liégeois admirent curieusement la mise en scène. Et puis, environ trente minutes après avoir déposé les bocaux dans l’aquarium, Paula fait enfin son choix et lance ses longs tentacules sur le bocal de... Genk! Elle attrape le bocal, et après avoir habilement dévissé le couvercle, en extirpe le crabe qui vivait alors ses dernières secondes...

Paula, la pieuvre de La Meuse, a donc fait son choix. Le club de football qui sera sacré champion ce soir sera celui de Genk. Si les pronostics de l’oracle de l’aquarium s’avèrent exacts, on serait bien tenté de lui demander à nouveau son avis pour le résultat de la coupe de Belgique qui oppose ce samedi le Standard à Westerlo.

Paula la pieuvre a choisi le bocal de Genk... Pronostique-t-elle aussi bien que Paul le poulpe? Th. V.A.