Sa compagne de 21 ans avorte après une dispute, Michaël menace de se suicider sur Facebook

« Elle me quitte jeudi en me frappant et aujourd’hui elle avorte de notre enfant au CHM de Mouscron. C’est une mauvaise loi, où le père n’a rien à dire, je ne supporterai pas le meurtre de mon enfant. Un enfant que nous avons voulu ensemble… Il me reste une chose à faire, une vie pour une vie. Je ne suis pas un lâche, je vais donner ma vie pour que les choses changent »… Ce message sur Facebook avec la publication d’une photo d’échographie est sans doute écrit sur le coup de l’émotion, mais il interpelle…

La suite dans nos éditions de ce jeudi et sur support numérique