Liège: la maman de deux jeunes autistes menacée suite à la publication d’une photo de ses garçons

«  Si on était en France, les services sociaux seraient déjà venus chercher les garçons ».

Une critique sous forme de menace qui a atteint en plein cœur Déborah Croughs. Depuis des années, cette maman de deux petits garçons autistes, Thomas et Noah, se bat sans relâche pour que la prise en charge des autistes en Belgique évolue.

Un combat que Déborah mène avec passion et détermination.

Et qui lui a valu récemment d’être la cible d’une association rassemblant des parents de personnes autistes.

« Il y a quelques semaines, j’étais passée à la télévision pour essayer de faire bouger les choses. J’en avais profité pour dire que si le système ne changeait pas, quand ma fin serait venue, je préférais emmener mon fils avec moi plutôt que de laisser dans un monde qui n’est pas adapté à ces besoins. C’est suite à cela que j’ai été contactée par une membre d’une association de parents d’autistes. Qui n’a pas hésité à me dire qu’avec les propos que j’avais tenus, si on était en France, mes enfants m’auraient été retirés. Il n’était évidemment pas question pour moi de tuer mon fils mais bien d’attirer l’attention sur une situation désespérée » souligne Déborah.

Qui s’est à nouveau attiré les foudres de cette maman mécontente.

Découvrez l’histoire de Déborah dans La Meuse de ce mercredi.