Mohamed Bouhlel, le terroriste de Nice, était bisexuel et avait un amant de… 73 ans

Ce samedi, soit moins de deux jours après le terrible attentat de Nice, qui a provoqué la mort de 84 personnes, l’organisation terroriste, État islamique a revendiqué la tuerie. Daesh a reconnu Mohamed Lahouaiej-Bouhlel comme faisant partie de son armée : « un soldat d’Allah ».

Mais, ce soldat du califat ressemble très peu aux adeptes de la loi islamique… Le Tunisien de 31 ans aimait l’alcool, les femmes, mangeait du porc et pratiquait plus les salles de sport que les mosquées. Sur base des informations recueillies lors des auditions, les enquêteurs ont appris que Mohamed Lahouaiej-Bouhlel s’était radicalisé en l’espace de deux semaines… « Selon l’un de ses proches, son discours avait changé depuis une quinzaine de jours. Il avait arrêté de boire et se laissait pousser la barbe » rapporte BFM TV sur son site internet.

Violent envers sa femme et sa belle-mère

Mohamed Lahouaiej-Bouhlel vivait très mal sa séparation avec son épouse. Celle-ci a été interrogée longuement par les enquêteurs. L’avocat de l’ex-femme de Bouhlel explique le calvaire que cette dernière a enduré durant de longues années : « Elle avait subi des coups répétés de son mari, des violences physiques et du harcèlement. Le divorce était en cours. Il avait aussi frappé la mère de ma cliente. Des plaintes avaient été déposées ».

Interrogé par Le Parisien, le père de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a expliqué que son fils « était malade » et souffrait de problèmes psychologiques. Il s’appuie sur l’ordonnance d’un psychiatre pour étayer ses propos.

Un amant de 73 ans

Le détail le plus surprenant sur la personnalité de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel ce sont très certainement ses conquêtes, comme le révèle Le Parisien. Dans le portable du terroriste, les enquêteurs découvrent que le Tunisien a enchaîné les conquêtes féminines mais également masculines. Il a d’ailleurs entretenu une relation avec un monsieur de 73 ans…

(la vidéo sur mobile)

(la vidéo sur mobile)