"Dopage technologique": aucun cas de fraude durant le Tour de France

L’Union cycliste internationale (UCI) a annoncé qu’aucun cas de fraude mécanique ou technologique n’avait été constaté sur le Tour de France qui s’est achevé dimanche sur les Champs Elysées par la victoire du Britannique Chris Froome (Sky).

L’Union cycliste internationale a communiqué avoir procédé à 3.773 tests au cours des 21 étapes durant les trois semaines de la Grande Boucle pour contrôler si aucun mécanisme moteur n’avait été implanté sur un vélo. Les contrôles ont été effectués par un système de scanning, que ce soit par tablette, par imagerie thermale ou rayons X, a encore ajouté l’UCI qui s’est mise à la détection de fraude mécanique depuis la découverte d’un petit moteur sur l’un des vélos de Femke Van den Driessche lors des Mondiaux de cross-country chez les Espoirs en janvier dernier à Heusden-Zolder.

L’UCI a ajouté que depuis l’utilisation du moyen de détection mis au point et homologué par ses soins, 10.000 vélos ont fait l’objet d’un contrôle dans ses compétitions.