La "Ligue de défense flamande" devant le tribunal pour incitation à la haine et diffusion de messages racistes (vidéo)

La « Vlaamse Verdedigings Liga », Ligue de défense flamande, dont la page Facebook est illustrée par une couverture arborant le drapeau flamand mais aussi un slogan sans ambiguïté « Tegen migratie, islamisering et terrorisme », va devoir s’expliquer devant le tribunal, affirme ce mercredi nos confrères du Nieuwsblad.

La « VVL » a en effet reçu une citation à comparaître en raison d’une plainte déposée en 2015 par le Centre Unia. Une plainte pour incitation à la haine et diffusion de messages racistes.

Le groupe dissident d’extrême-droite est également sous le feu des critiques, ces dernières heures, suite aux propos tenus sur sa page Facebook après le décès accidentel du jeune Genkois (15) Ramzi Kaddouri, victime d’un accident de quad alors qu’il se trouvait en vacances au Maroc.

Des dizaines de commentaires racistes ont provoqué une vague d’indignation chez nos voisins du nord du pays, notamment dans la caste politique.