Le Carré de Liège a bien été fermé ce dimanche matin, mais pas à cause de l’homme porteur d’une machette

C’est le sorteur d’un café de la rue Tête de Boeuf qui a alpagué un équipage de police présent dans le Carré. Il venait d’apercevoir un homme porteur d’une arme prohibée. La police a appréhendé l’homme, qui a été conduit au poste de police de Natalis, où il a été entendu ce dimanche matin.

La fermeture du Carré a bien été ordonné mais n’a, contrairement à ce qui nous avait été indiqué ce dimanche matin, aucun rapport avec la machette.

Plus d’informations dans La Meuse Liège de ce lundi 8 août.