Tolérance zéro pour les excès de vitesse sur les autoroutes wallonnes dès l’année prochaine: fini les contraventions, place aux amendes administratives!

Les tout derniers chiffres des morts sur les routes wallonnes ont eu l’effet d’un électrochoc: en 2015, 44% des accidents mortels en Belgique sont survenus en Wallonie (326 cas). De quoi faire réagir le ministre wallon chargé de la sécurité routière, Maxime Prévot (cdH).

Car même si le ministre relativise ces chiffres, «l’augmentation du nombre de tués concerne les mois d’été et spécifiquement les week-ends», il a donné un coup d’accélérateur à son plan pour atteindre l’objectif du gouvernement wallon: passer sous la barre des 200 tués par an d’ici 2020.

Non à l’impunité

Le plan du ministre se développe en trois axes: la sensibilisation, l’amélioration de l’infrastructure et, c’est la principale nouveauté, la répression via la tolérance zéro pour tous les automobilistes flashés en excès de vitesse.

Concrètement, le ministre ne peut plus tolérer qu’un nombre important de procès-verbaux soit jeté à la poubelle par les parquets à cause de la surcharge de travail.

Or, dans certains arrondissements, près d’une infraction sur deux est «oubliée». Certains parquets ont même mis en place des «quotas» de p-v. par zone. «On ne peut se satisfaire d’un tel message d’impunité», avait lancé le ministre à l’époque. Aujourd’hui, Maxime Prévot va plus loin.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans nos éditions de ce mercredi 10 août ou sur notre support numérique.