Scholz: la Commission des Litiges reporte la séance… un quart d’heure avant son début.

C’est la secrétaire de la Commission des Litiges qui les a informés par téléphone, trop tard évidemment, puisque les deux hommes étaient déjà présents sur place. Sans aucune explication. Six dossiers étaient prévus à l’ordre du jour. la saison dernière, le Standard avait déjà eu le même coup lorsqu’il s’était agi de défendre, au mois de décembre 2015, Matthieu Dossevi. Là aussi la séance avait été reportée parce qu’un membre de la Commission avait oublié le rendez-vous. Voilà qui ne fait pas très sérieux et qui va contraindre le Standard et le joueur à se représenter vendredi à Bruxelles avec le joueur, juste avant que l’équipe liégeoise, à Namur, l’Olympique de Marseille.