Mondial 2018: la Grèce s’impose aux Pays-Bas (1-2) et Gibraltar sombre au Portugal (5-0)

La Grèce s’est imposée aux Pays-Bas (1-2) malgré un début de match difficile. Les Grecs ont en effet éprouvé des difficultés à contrer le pressing des Néerlandais, qui ont ouvert la marque par Georginio Wijnaldum (14e, 1-0). Petit à petit, les Hellènes sont revenus dans le coup et Konstantinos Mitroglou a égalisé (29e, 1-1). À la mi-temps, Michael Skibbe a effectué quatre remplacements. Il en a réalisé un cinquième à la 56e et un dernier à la 83e en lançant l’attaquant de Genk, Nikolaos Karelis. Entre-temps, Giannis Gianniotas a inscrit le but de la victoire (74e, 1-2).

Skibbe a opté pour un 4-2-3-1 : Karnezis (46e Kapino) – Torosidis (46e Stafylidis), Manolas (46e Papadopoulos), Papastathopoulos, Tzavellas – Maniatis, Samaris – Mantalos (83e Karelis), Holebas (46e Bakasetas), Fortounis (56e Gianniotas) – Mitroglou.

Gibraltar n’a pas fait le poids

Au stade de Bessa XXI du Boavista Porto, le Portugal a logiquement dominé Gibraltar (5-0). En l’absence de Cristiano Ronaldo, Nanni a lancé les champions d’Europe sur la voie du succès (27e, 1-0). Le capitaine portugais a doublé la marque (55e, 2-0) tandis que Cancelo (73e, 3-0), Bernardo Silva (76e, 4-0) et Pepe (79e, 5-0) ont alourdi l’addition.

Jeff Wood avait tenté de limiter les dégâts en alignant quand même deux attaquants (4-4-2) : Perez (46e Robbia) – Wiseman, Joseph Chipolina (75e Gulling), Casciaro (63e Yome), Roy Chipolina – Payas (63e Bosio), Garcia, Marcarenhas-Ilivero, Bardon – Walker (88e Barnett), Casciaro.

L’Estonie a fait match nul

Mercredi, l’Estonie, que la Belgique accueillera le 13 novembre, a partagé l’enjeu à Parnu face à Malte (1-1). L’Estonie a ouvert la marque par Sergei Zenjov (57e, 1-0) et les Maltais ont égalisé directement après par Alfred Effiong (59e, 1-1).

Le coach suédois Magnus Pehrsson a aligné : Aksalu, Baranov, Dmitrijev (69e Antonov), Kallaste, Kams (62e Gussev), Mets, Pikk (78e Kruglov), Purje (68e Sappinen), Teniste, Vassiljev, Zenjov.