Le Standard a officialisé sa liste de 25 joueurs sélectionnés pour l’Europa League: Emond et Yattara absents

Avec un effectif professionnel fort de 34 joueurs (« et même 36 si on ajoute Déom et Lavalée », dit Yannick Ferrera), le Standard va devoir adapter sa façon de travailler. « On a encore quelques jours, jusqu’au retour des internationaux, pour trouver une certaine organisation et ne pas pâtir de cette situation », explique l’entraîneur des Rouches, qui avait déjà réduit son noyau avant l’arrivée des six derniers renforts du mercato estival. « On a assez de coaches pour gérer tout ça… » Plusieurs groupes devraient être formés, avec les joueurs qui sont censés préparer les matches à venir, ceux dont il faut entretenir la condition physique et le moral, et ceux dont on sait qu’ils ne disputeront pas, sauf catastrophe, une seule minute de jeu.

Pas de Kosanovic

Le problème se répercute aussi au niveau européen. Ainsi, comme le règlement le prévoit, le Standard, comme tous les autres clubs engagés cette saison sur la scène continentale, vient de remettre à l’UEFA sa liste A pouvant comprendre les noms de 25 joueurs (et pas un de plus…) appelés à disputer la phase de poules de l’Europa League. Y figurent Gillet, Hubert, Vits, Goreux, Elderson, Scholz, Andrade, Soares, Fai, Laifis, Arslanagic, Dossevi, Dompé, Balhouli, Enoh, Edmilson, Trebel, Legear, Wallyson, Cisse, Touré, Raman, Mbenza, Orlando Sa et Belfodil.

Si les six nouveaux arrivés font bien partie de cette liste, ce n’est pas le cas de Yattara, Emond et Tetteh, qui ne seront donc pas repris pour les six matches face à l’Ajax, au Celta Vigo et au Panathinaikos. Enfin, Kosanovic, même si son retour sur les terrains devrait être plus rapide que prévu, ne pourra espérer jouer qu’à partir des seizièmes de finale.

Les jeunes sur la liste B

Rien n’est mal fait par contre pour Fiore, les frères Mmaee, Miya et Badibanga, dont les noms figureront sur une liste B pouvant contenir un nombre illimité de joueurs mais qui ne concerne que les joueurs formés au club ou en cours de formation. Cette liste évolutive doit être soumise à l’UEFA au plus tard à la veille de chaque match.