Standard: Paulo Henrique n’a pas encore décidé

Les clubs cités (Standard, Tarbzonspor et Dinamo Kiev) sont toujours en lice, même si le Standard ne pourra pas rivaliser sur le plan du salaire. Reste à voir où sont les priorités du Brésilien: le beurre et l’argent du beurre dans des compétitions un plus éloignées des recruteurs ou un tremplin dans un meilleur club (mais moins riche) que ne l’étaient Heerenveen ou Westerlo?