Le médecin de Michael Jackson va en appel de sa condamnation

Conrad Murray a interjeté appel depuis sa prison. Il ne veut pas être représenté par un avocat. Le médecin a été reconnu plus tôt dans le mois coupable de la mort de Michael Jackson.

Le chanteur est décédé le 25 juin 2009 des suites d’une overdose d’anesthésiants et de somnifères. Le jury a estimé que le médecin était responsable de la mort, car il avait régulièrement prescrit de puissants somnifères et d’autre narcotique.

Conrad Murray a écopé de la peine maximale pour homicide involontaire.