Standard-Celta Vigo (1-1): les Rouches peuvent avoir des regrets après l’erreur de Gillet (vidéos)

Rapidement, les hommes de Jankovic montraient clairement leur ambition et faisaient déjà la différence sur un contre mené par Matthieu Dossevi. Depuis le milieu de terrain, le joueur togolais se lançait dans un sprint, dribblait quatre joueurs du Celta Vigo et marquait sur une superbe frappe des 20 mètres (1-0). Un départ idéal pour le Standard…

> Cliquez ici pour voir la vidéo sur mobile.

(Photo : Belga/Bruno Fahy)

Jusqu’à la sortie manquée, à la 13e minute, de Jean-François Gillet, qui ne voyait pas la balle de Rossi, frappée des 25 mètres, atterrir… au-dessus de lui (1-1). Et après avoir mené l’entame de la rencontre sans trop de difficultés, les Rouches ont d’un coup subi les assauts du Celta Vigo, relancé suite à ce but venu d’ailleurs.

> Cliquez ici pour voir la vidéo sur mobile.

Le Standard reprenait confiance après la demi-heure de jeu et enchaînait les occasions devant le but de Sergio Alvarez, avec notamment des extérieurs du pied manqués de Raman et d’Edmilson. Le chemin des filets semblait pourtant à leur portée… Il manquait finalement cette dernière touche de balle, à chaque fois, pour permettre au Standard de mener, à nouveau, la rencontre.

Celta Vigo se mettait même à être plus pugnace, offrant un piètre spectacle sur certains tacles, à l’image de cette semelle sur la cheville de Benito Raman qui a eu besoin d’une bonne minute pour se remettre. De même cinq minutes plus tard avec ce petit coup sur le genou gauche d’Edmilson, qui valait au Brésilien quelques soins sur le bord du terrain.

Le score en restait finalement là, malgré de nouvelles tentatives des attaquants liégeois dans le rectangle du Celta Vigo. Le Standard pouvait se mordre les doigts d’avoir manqué une telle occasion d’entamer leur campagne européenne par une victoire, surtout à domicile. Finalement, les Rouches s’en sortent avec un point, et se retrouvent deuxièmes de leur groupe derrière l’Ajax Amsterdam, futur adversaire des Liégeois et vainqueur d’un match pour le moins animé (7 cartes jaunes et 3 rouges) au Panathinaïkos (1-2).

Le direct

La feuille de match

Les autres matches