Havay: «Le Privé», sur la route de Maubeuge, fermé par la police

La police s’est à nouveau intéressée au « Privé », mais cette fois pour vérifier si la législation sur les lois sociales était respectée, étant donné que l’établissement « emploie » du personnel. Lors de ce contrôle effectué dans la nuit de jeudi à vendredi dernier, il n’a pas fallu attendre longtemps face au flagrant délit de fraude sociale pour que le magistrat de service prenne sa décision : la fermeture fut immédiate !

Selon nos informations, une dizaine de filles occupées dans ce bar, ainsi que deux ou trois personnes affectées à des tâches en cuisine ou derrière le comptoir n’ont pu fournir la preuve auprès des contrôleurs de l’inspection sociale qu’elles travaillaient sur la base d’un contrat en bonne et due forme. Leur employeur étant lui aussi dans l’impossibilité de fournir le moindre document quant à l’occupation du personnel, le bar a dû fermer ses portes sur le champ ! Des scellés de la police ont aussitôt été placés sur les portes d’accès.

Une situation dont se réjouit la bourgmestre Florence Lecompte : « Oui je suis satisfaite de cette intervention car on ne peut laisser ce type d’activité se poursuivre si le personnel n’est pas respecté. Je ne peux en effet tolérer cette forme d’exploitation des filles sur le territoire de notre commune. »

Si le bar rouvre à nouveau ses portes d’ici quelque temps, la bourgmestre de Quévy promet d’être encore plus attentive au respect de la législation de manière générale.

A lire dans La Province de ce dimanche