La première pierre de la tour EKLA de 18 étages est posée à Molenbeek

Le maître d’ouvrage Re-Vive a confié à Besix la charge de construire cette tour avec des matériaux écologiques et une empreinte écologique réduite.

Le projet, étendu sur une surface de 8.000 mètres carrés, inclut 183 logements dont près d’une centaine dans la tour, une école maternelle et primaire néerlandophone pour 350 à 400 enfants à côté de la tour, une crèche, un supermarché et un parc ouvert à tous. L’échevin du Logement Karim Majoros précise que la commune n’a pas l’intention de multiplier la construction de tours résidentielles. «La moitié des logements seront publics et sociaux, dont une cinquantaine de studios pour étudiants avec un accompagnement social. Ils formeront la classe moyenne de demain», souligne-t-il.

La région bruxelloise initie, avec ce projet, un investissement plus large dans le renouveau de ses quartiers ouest, après Dansaert et la zone du Canal.

«Depuis plus un an, des discussions entre la Région, la Commune et la SNCB présagent un développement de la gare de l’ouest, avec un parc de plusieurs hectares», précise la bourgmestre de Molenbeek-Saint-Jean, Françoise Schepmans. «Un autre entrepreneur développera un projet de logements à la place de l’émaillerie belge à 300 mètres».

«La gare de l’ouest qui occupe déjà une position centrale dans le réseau Stib deviendra un nœud multimodal en région bruxelloise. Je pense qu’elle peut devenir aussi importante que la gare du midi. Cela nécessitera des mesures de sécurité renforcées. Nous avons le projet d’aménager l’actuel service jeunesse de la zone de police en vrai commissariat», conclut la bourgmestre.