Roberto Martinez sous le charme de Ciman: le défenseur de l’Impact Montréal va "rester longtemps" chez les Diables

Rentré au jeu à la 21e minute de jeu contre la Bosnie pour remplacer Jordan Lukaku, blessé, Laurent Ciman a montré à tous les observateurs qu’il pouvait clairement faire la différence dans la défense des Diables rouges, comme lors du dernier Euro. Le défenseur de l’Impact Montréal, placé dans l’axe dans une défense à trois avec Toby Alderweireld et Jan Vertonghen, a été solide, même face à Ibisevic et Dzeko.

Et ce n’est pas qu’une observation du public ou de la presse. Même le sélectionneur Roberto Martinez a avoué son admiration face au comportement de Laurent Ciman durant ce match ou même en préparation de ce duel décisif contre la Bosnie. « J’ai été impressionné par Ciman », a-t-il confié en conférence de presse, quelques minutes après le large succès des Diables contre la Bosnie. « Il nous a apporté un peu d’air frais. La façon dont il s’est entraîné, dont il a pris les informations après chaque séance, dont il jouait les tacles comme s’il s’agissait des derniers, tout cela m’a surpris. Je peux déjà vous le dire qu’il va rester encore longtemps dans le groupe et fera certainement partie de ma liste en novembre. L’entente avec Alderweireld et Vertonghen a été parfaite ».

Laurent Ciman pourrait donc bien être repris dès ce lundi contre Gibraltar, vu la blessure de Jordan Lukaku, mais il risque également de réapparaître dans la sélection pour les matches contre les Pays-Bas (9 novembre) et l’Estonie (13 novembre).