Thierry Jaradin, le tueur de «Scream» qui avait assassiné Alisson Cambier en 2001, veut sortir de prison

Une boîte en cartons remplie à ras bord. Des centaines et des centaines de procès-verbaux, de rapports d’expertise, de retranscriptions d’auditions des témoins, de photographies des pièces à conviction mais aussi des lieux du drame. Pour la première fois, nous avons pu consulter le dossier complet de Thierry Jaradin, tristement connu sous le surnom de tueur « Scream ».

Ces précieux documents permettent de se replonger au cœur de ce crime crapuleux sous un angle inédit. De plus, aujourd’hui, ils ont une résonance toute particulière : Thierry Jaradin a une nouvelle fois introduit une demande de libération. Après avoir commis l’irréparable, après avoir poignardé à 25 reprises Alisson Cambier, est-il prêt à se réinsérer progressivement dans la société ? Cette question pour le moins sensible sera débattue lors de l’audience du tribunal de l’application de Bruxelles qui se tiendra prochainement à la prison d’Ittre.

Quinze ans après les faits, le bourreau de la jeune Gerpinnoise, reconnu coupable d’assassinat et condamné à perpétuité, a déjà purgé plus d’un tiers de sa peine.

La suite de notre article dans nos éditions de ce jeudi et sur support numérique