Le tracé de la ligne haute tension passera dans 14 communes dont Herve, Thimister-Clermont, Welkenraedt, Limbourg et Baelen

Le projet, soutenu par le gouvernement fédéral et l’Europe, a pour objectif d’améliorer la sécurité d’alimentation belge en électricité. Il doit également favoriser la création d’un marché de l’énergie compétitif au niveau européen. ALEGrO doit enfin permettre aux productions d’énergie renouvelable d’injecter un maximum de production sur le réseau.

Cette liaison de 49 km en province de Liège traversera 14 communes et reliera le nouveau poste de conversion électrique de Lixhe (Visé) à Eynatten (Raeren) avant de basculer sur le réseau Amprion jusqu’au poste électrique d’Oberzier (Allemagne).

Le tracé longera les infrastructures existantes telles que le Canal Albert, la ligne à grande vitesse sur le plateau de Herve, mais également la E40.

Des réunions d’information se tiendront les 18, 19 et 20 octobre, respectivement à Visé, Herve et Raeren. Cette ligne, enfouie à 1,80m de profondeur, sera le « chaînon manquant » d’un réseau inter-frontalier existant déjà entre la Belgique et des pays comme la France et l’Angleterre.

L’octroi du permis unique est attendu pour fin 2017, les travaux en 2018 et la mise sous tension pour 2020 au plus tard.

> Plus d’infos dans La Meuse Verviers de ce jeudi 20 octobre en PDF en cliquant ici.