Les Afghans expulsés d’Ixelles accueillis pour une nuit à Saint-Josse

Après s’être rendus au campement des indignés du Carré de Moscou à Saint-Gilles jeudi après-midi, les Afghans ont finalement été contraints de trouver un autre hébergement.

La soixantaine de grévistes de la faim expulsée jeudi matin du bâtiment qu’ils occupaient rue de la Concorde à Ixelles depuis 7 mois, a été accueillie par les occupants du Cloître du Gesù à Saint-Josse. Par solidarité, ces derniers ont accepté de les héberger mais pour une nuit seulement.

Le groupe d’Afghans s’était rendu jeudi après-midi au campement des indignés de Saint-Gilles qui avait accepté de les accueillir provisoirement. Le CIRE (Coordination et initiatives pour étrangers et réfugiés) avait tenté de leur obtenir des tentes en faisant appel à d’autres associations, sans y parvenir. Une seule bâche étant disponible au campement des indignés, les Afghans ont finalement décidé de rejoindre le Cloître du Gesù, à Saint-Josse.

Ils sont par ailleurs résolus à continuer leur grève de la faim entamée le 31 mai.